Comment se ressemble un ticket SCE?

Comment se ressemble un ticket SCE?

23/03/2018

L'utilisation d'un système de caisse enregistreuse assure que le chriffre d'affaires correcte est déclaré pour le calcul des taxes, et que la tva, que le client paie, sera transférée à la trésorerie.

L’utilisation d’un SCE dépend du chiffre d’affaires d’un certain type de services horeca, à savoir les services de restaurant et de restauration. Tout exploitant horeca dont au moins 25.000 euros du chiffre d’affaires provient des services de restaurant et de restauration doit utiliser un SCE.  Concrètement, cela signifie que la grande majorité des restaurants traditionnels et des traiteurs doivent travailler avec un SCE.

Dès que l’entreprise utilise un SCE, toutes les activités horeca doivent être reprises dans cette caisse, même la commande emportée par le client à la maison.

Ci-dessous vous trouvez un exemple d'un ticket de caisse tva. Ce billet peut prendre plusieurs formes, mais contient toujours les informations suivantes:

  • "TICKET DE CAISSE TVA" en grosses lettres
  • Vue d'ensemble des produits achetés, en mentionnant le taux de tva
  • Numéro d'entreprise du restaurateur
  • Numéro de série du FDM (boîte noire) et de la VSC (carte)
  • Numéro de série de la caisse
  • Données de contrôle

 

Autres questions liées au thème

  • Qu’est-ce qu’un SCE?

    Un SCE se compose d’une caisse, d’un module de contrôle et d’une carte personnalisée.

    La dénomination exacte de la carte est Vat Signing Card (VSC). Dans le langage courant, vous entendrez également parler de ‘la smartcard’.

    Ce n’est qu’avec cette carte insérée dans le module de contrôle que vous aurez un système opérationnel.

    Vous voulez savoir où acheter un tel système?
    Vous voulez savoir comment obtenir  votre smartcard?

    Lire plus
  • Que faire si mon SCE est défectueux?

    Formalités administratives en cas de problèmes techniques
    En cas de problème technique à la VAT Signing Card (VSC)
    En cas de problème technique au Fiscal Data Module (FDM)
    En cas de problème technique au système de caisse

    Formalités administratives en cas de problèmes techniques

    A compter de la mise en service du système de caisse enregistreuse, l’assujetti est tenu d’être en possession d’une provision de notes ou reçus tels que visés à l’article 22, de l’arrêté royal n° 1 sur le lieu où le système de caisse enregistreuse est installé (art. 21bis, § 4, alinéa 2, de l’arrêté royal n° 1).

    En cas de disfonctionnement, pour quelle que raison que ce soit, du système de caisse enregistreuse, l’assujetti est tenu de délivrer une note ou un reçu (art. 21bis, § 4, alinéa 3, de l’arrêté royal n° 1).

    Afin de s’assurer qu’un assujetti qui utilise le système de caisse enregistreuse (parce qu’il y est obligé ou de manière volontaire) puisse à tout moment remplir ses obligations fiscales, il doit, en vertu de l’article 21bis, § 5, de l’arrêté royal n° 1, agir comme suit durant toute période au cours de laquelle son système de caisse enregistreuse n’est pas en état de fonctionner :

    • il conserve une provision de notes ou reçus à l’endroit où son système de caisse enregistreuse est installé.  Cette provision doit être suffisante compte tenu de l’étendue de son activité économique et disponible à compter de la date de mise en service de son système de caisse enregistreuse;
    • il informe le team SCE du SPF Finances, dans les 7 jours calendrier, des problèmes techniques de son système de caisse enregistreuse en envoyant un e-mail à secr.gksce@minfin.fed.be. Il y mentionne brièvement la nature du problème ainsi que la date et l’heure à partir desquelles plus aucun ticket de caisse correct n’a pu être émis par le système de caisse enregistreuse.  Dans le cas où le problème a déjà été résolu lors de l’envoi de ce mail, il mentionne également la date et l’heure à partir desquelles il peut à nouveau émettre des tickets de caisse corrects par son système de caisse enregistreuse, le nombre de notes ou de reçus délivrés et les numéros de début et de fin des notes ou reçus délivrés.  Dans le cas où le problème n’est pas encore résolu lors de l’envoi du premier mail, ces données feront l’objet d’un mail séparé;
    • lors de tout problème technique empêchant la délivrance d’un ticket de caisse enregistreuse correct au moyen du système de caisse enregistreuse, une note ou un reçu doit être délivré pour la fourniture de repas et de boissons consommées à l’occasion de ces repas.  L’attention est attirée sur le fait que durant la procédure de secours, la délivrance d’une note ou d’un reçu ne peut pas être remplacée par l’émission d’une facture, même si la facture est émise à l’achèvement du service ou au moment de la livraison.

     

    Les interruptions techniques doivent toujours être signalées.  Si cette procédure n’est pas suivie correctement et entièrement, l’assujetti est présumé ne pas avoir délivré de document de contrôle.

    En cas de problème technique à la VAT Signing Card (VSC)

    L’assujetti communique sans délai tout dysfonctionnement de la VSC qui lui a été attribuée au SPF Finances et en demande le remplacement.  La demande d’une VSC et sa mise hors service sont toutes deux effectuées par le biais de l’application internet (site internet du SPF Finances : finances.belgium.be > E-services > Module d’enregistrement du système de caisse enregistreuse).  En attendant, il applique la procédure telle que décrite ci-dessus.

    Dès que l’assujetti reçoit sa nouvelle VSC (de remplacement) du SPF Finances, il l’introduit sans délai dans le FDM, ce qui déclenchera l’activation unique avec code PIN.

    La VSC est considérée comme une pièce relative à l’activité exercée qui, sur base des articles 60 et 61 du Code de la TVA, doit être conservée durant la période légale ordinaire et être communiquée à toute requête d’un agent contrôleur.

    En cas de problème technique au Fiscal Data Module (FDM)

    L’assujetti informe sans délai l’administration de la mise hors service d’un FDM, de même que de la mise en service d’un nouveau FDM, par le biais de l’application internet  (site internet du SPF Finances : finances.belgium.be > E-services > Module d’enregistrement du système de caisse enregistreuse).

    Sur base des articles 60 et 61 du Code de la TVA, l’assujetti est tenu de conserver l’ensemble des données stockées dans le FDM durant la période légale ordinaire.  Il doit dès lors continuer à conserver le FDM complet.

    Toutefois, afin de permettre au distributeur/fabricant d’effectuer des analyses techniques (que ce soit ou non dans le cadre de la garantie légale), le FDM peut quitter son lieu d’installation d’origine pour autant que les conditions suivantes soient remplies :

    • l’assujetti effectue lui-même un copie complète (automatique) des données par le biais de l’activation du port 3 (insertion d’une carte SD) et il conserve cette carte SD comprenant les données de la période précitée;
    • l’assujetti conserve le FDM défectueux au siège d’exploitation durant une période d’un mois afin de permettre à l’administration d’effectuer elle-même une copie si elle l’estime nécessaire.

     

    Entretemps, il applique la procédure décrite ci-dessus.

    En cas de problème technique au système de caisse

    Dans ce cas, l’assujetti est dans l’impossibilité d’enregistrer la moindre transaction via son système de caisse enregistreuse (sont visés l’encodage des données PLU et/ou l’impression d’un ticket de caisse valable).  La solution d’un problème de ce type relève de la relation professionnelle entre l’assujetti et le vendeur/distributeur de son système de caisse.

    Lire plus