Pourquoi le SCE est-il introduit?

17/12/2014

L’Etat prélève des taxes afin de financer les services et besoins publics tels que l’enseignement, la construction de routes et leur entretien, les soins médicaux, les pensions,...

Certains impôts sont directement prélevés sur votre salaire. Des taxes sont également prélevées sur les biens et services. Il s’agit de la taxe sur la valeur ajoutée, en abrégé la TVA.

Etant donné que l’Etat ne peut pas procéder lui-même au prélèvement de ces taxes, les entrepreneurs qui vendent ces biens et ces services le font à sa place. Ils doivent ensuite reverser la TVA due au Trésor.

En tant que client, vous recevez une souche TVA lorsque vous consommez un repas. Ainsi, vous savez précisément combien vous avez payé pour votre achat et la proportion qui sert à financer les besoins publics.

Les souches sont numérotées de manière continue et doivent être inscrites dans le journal des recettes. Ceci permet à l’Administration de vérifier le montant de TVA qui doit être reversé par chaque entrepreneur.

Une souche TVA représente en fait le document de contrôle qui nous permet de vérifier que la taxe que vous avez acquittée sur votre achat parvienne effectivement au Trésor.

Etant donné qu’il s’agit d’un système de contrôle basé sur papier, il est malheureusement relativement facile de « chipoter », ce qui conduit à de la fraude à la TVA. L’état perd ainsi beaucoup de revenus et tous les citoyens partagent ce déficit.

C’est afin de lutter contre cette fraude que le SCE est introduit.